Festival d’hiver, portraits de conteurs : Vassili Ollivro

Il ouvre la bouche pour parler, il raconte déjà, c’est plus fort que lui. La météo en deviendrait presque une saga d’aventures, avec un type comme ça.
Dans la vie, une énergie électrique, crépitante, toujours en éveil. Sur scène, une présence posée, une voix calme et grave, qui vous réinstalle les pieds bien droits dans les godasses, une sensibilité à fleur de peau, des histoires nourries d’humains.
Mais gare ! On peut aussi sortir de là essoufflé, larmes aux yeux, les côtes et les joues douloureuses !

www.vassili-ollivro.fr

Vassili Ollivro

Rue de la gare

Le tacot, le tortillard, le brûle talus, autant de noms qui ont été donnés aux petits trains qui sillonnaient le pays pendant la première moitié du XXe siècle.
Ferdinand est fasciné par ce train qui passe devant chez lui. Le jour de ses six ans il demande à son père de tout lui expliquer sur le train, mais pour toute réponse, celui-ci marmonne qu’il comprendra quand il sera plus grand. Dès lors, Ferdinand cherchera par lui-même (et avec l’aide de quelques amis) les réponses à ses questions.
Il y a aussi le père Mahé, qui est décidément contre le train, Jeanne et son mari, le chef de train, de la fausse monnaie, des escarbilles, des déraillements (mais pas beaucoup), des pommes, des pierres et tout ce qui fait le quotidien des habitants de la Rue de la Gare…

Spectacle tout public à partir de huit ans.
Durée : une heure environ.

Festival d’hiver, portraits de conteurs : Loïg Pujol

Loïg Pujol est entré dans les contes par la porte du rêve et de la philosophie de la nature. Il travaille dans le spectacle depuis 1993.

Il aborde aujourd’hui la littérature orale en tant que conteur, auteur, formateur, conférencier et pédagogue. Son répertoire est composé de contes merveilleux, de mythes grecs et de légendes bretonnes et celtiques.

www.loig-pujol.com

Loïg Pujol

Il est l’auteur d’un ouvrage sur le légendaire breton Contes et légendes du Finistère.

« Troubadour des temps modernes, un peu rêveur, un peu ailleurs, mais tellement passionné, Loïg Pujol semble tout droit sorti d’une épopée arthurienne.

En guise d’épée, une parole poétique et profonde. Sur son blason, trois vertus sont entrelacées : humilité, sincérité et courtoisie. Heureux sont ceux qui ont la chance de l’écouter !»

Dominique Lesbros – Editions de Borée

Quand le conteur prend la barre, il écoute la respiration de son public, la palpitation du monde, ce que lui disent les vents ce jour-là, et détermine un cap à suivre…

Mythes grecs, contes merveilleux ou légendes bretonnes déploient alors leur monde hors
mesure. Le temps des contes est pour Loïg Pujol une expérience d’aventure et de profond ressourcement. Tout le monde embarque pour un puissant moment de rêve.

 

Galette du festival 2017

La nouvelle équipe du  Festival du Conte de Baden, Passeurs d’histoires vous présente ses meilleurs vœux pour cette année 2017 !

Nous vous convions à partager notre traditionnelle galette des rois qui se déroulera :

Vendredi 27 janvier à 19h30
Salle du Gréo
Rue des Frères Guenedal – Baden

Lancement des adhésions et projet 2017

Ouverture des adhésions

Après avoir défini son projet pour 2017, le Festival du Conte ouvre ses adhésions. Si vous voulez soutenir notre association ou obtenir plus d’informations, allez sur la page des adhérents.

Le tarif est de 12€ pour une adhésion individuelle et de 20€ pour une adhésion familiale. L’adhésion donne droit à un tarif réduit aux spectacles.

Ci dessous le formulaire d’adhésion en ligne, mais vous pouvez bien entendu toujours compléter votre bulletin et l’envoyer à notre boite postale.

Nous vous remercions d’avoir répondu si nombreux à notre questionnaire.

La nouvelle équipe du Conseil d’administration du Festival du conte s’est réunie le samedi 26 novembre dernier à Baden.

Les nouveaux administrateurs se sont entendus sur l’importance de la transmission orale et multi-culturelle de valeurs humaines, pour renforcer les liens entre les personnes et les différentes générations, le tout via l’imagination et un brin de surprise.

Pour en savoir plus sur cette journée, ou pour avoir des nouvelles de notre association, rendez vous ici.

Les administrateurs se sont réunis plusieurs fois suite à cette remise à plat des objectifs, et nous sommes désormais en mesure de donner les dates de nos prochains festivals :

  • Festival d’hiver : vendredi 3 et samedi 4 mars 2017
  • Festival d’été : du dimanche 16 au samedi 22 juillet 2017

Ouverture des adhésions

Après avoir défini son projet pour 2017, le Festival du Conte ouvre ses adhésions. Si vous voulez soutenir notre association ou obtenir plus d’informations, allez sur la page des adhérents.

Le tarif est de 12€ pour une adhésion individuelle et de 20€ pour une adhésion familiale. L’adhésion donne droit à un tarif réduit aux spectacles.

Synthèse de la journée de réflexion du Festival

La nouvelle équipe du Conseil d’administration du Festival du conte s’est réunie le samedi 26 novembre dernier à Baden. Elle compte dans ses rangs une partie d’anciens du festival, notamment le directeur artistique, Michel Corrignan, qui porte la casquette de vice-président, mais elle est également constituée de nouvelles têtes et énergies : sur les 14 personnes composant l’équipe du festival, on peut dénombrer environ la moitié “d’anciens” et l’autre moitié de “nouveaux”, ce qui est bien équilibré à la fois pour faire perdurer le festival à travers ses ambitions originelles mais aussi pour renouveler partiellement ses visées et surtout la forme du festival.


A la tête de cette nouvelle équipe, Mélanie Vial assure cette année la fonction de présidente. Administratrice et bénévole depuis plusieurs années, Mélanie Vial est secondée dans sa tâche par deux trésoriers, Kareen Rouiller et Gérard Leleup, ainsi que par trois secrétaires, Marie-José Danielo, Grégory Prélat et Audrey Queltier.

Ce 26 novembre, la nouvelle équipe s’est donc réunie pour réfléchir sur l’avenir du festival Passeurs d’Histoires. Martine Compagnon, consultante en entreprise, a guidé les participants tout au long de la journée afin qu’ils se découvrent et définissent ensemble les visées du festival dans sa nouvelle mouture.

Au détour de différentes activités individuelles ou collectives, mais surtout conviviales et ludiques, Martine Compagnon a su faire parler les participants afin qu’ils présentent au groupe leurs motivations et attentes autour du festival du conte. Chacun s’est exprimé sur ce qu’il pouvait apporter humainement, logistiquement, professionnellement, etc… et a donné son “mode d‘emploi” personnel, afin de travailler sereinement tous ensemble et désamorcer d’éventuels conflits futurs.

Après ces présentations en bonnes et dues formes, et une petite pause gastronomique, l’équipe s’est attaquée au vif du sujet, à savoir le but primordial du festival. Les nouveaux administrateurs se sont entendus sur l’importance de la transmission orale et multi-culturelle de valeurs humaines, pour renforcer les liens entre les personnes et les différentes générations, le tout via l’imagination et un brin de surprise.

Les modalités de ces nobles aspirations seront débattues prochainement, lors d’un Conseil d’Administration, qui aura lieu le 9 décembre 2016. Les administrés discuteront ensemble de la pertinence des différentes “options” du festival : deux festivals par an (hiver/été) ? rayonnement géographique du festival ? choix artistiques (programmation des conteurs) ? animations, stage, spectacle commun de clôture ?… etc…

Synthèse de la journée de réflexion du Festival

La nouvelle équipe du Conseil d’administration du Festival du conte s’est réunie le samedi 26 novembre dernier à Baden. Elle compte dans ses rangs une partie d’anciens du festival, notamment le directeur artistique, Michel Corrignan, qui porte la casquette de vice-président, mais elle est également constituée de nouvelles têtes et énergies : sur les 14 personnes composant l’équipe du festival, on peut dénombrer environ la moitié “d’anciens” et l’autre moitié de “nouveaux”, ce qui est bien équilibré à la fois pour faire perdurer le festival à travers ses ambitions originelles mais aussi pour renouveler partiellement ses visées et surtout la forme du festival.

A la tête de cette nouvelle équipe, Mélanie Vial assure cette année la fonction de présidente. Administratrice et bénévole depuis plusieurs années, Mélanie Vial est secondée dans sa tâche par deux trésoriers, Kareen Rouiller et Gérard Leleup, ainsi que par trois secrétaires, Marie-José Danielo, Grégory Prélat et Audrey Queltier.